MARDIS MUSICAUX LOGO.jpg
MUSIQUE DANS LES VIGNES LOGO.jpg
MINIUM21 LOGO.jpg
LOGO scp.jpg
IMG_3137(2) - Copie.jpg
Mercredi 30 Novembre à 18:00 au Conservatoire d'Angers, Esplanade Henri-Dutilleux, à Angers,

Conférence « Clara Schumann » par Aliette de Laleu

« Elle n’était qu’une muse au service d’un génie de la musique classique… Désormais, Clara Schumann figure parmi les compositrices les plus en vue dans ce grand mouvement de réhabilitation des créatrices du passé. Epouse de Robert Schumann, son nom a beaucoup aidé à la faire connaître, souvent au détriment de son œuvre et de son statut au XIXe siècle.Clara Wieck est née en 1819 à Leipzig en Allemagne. Elle apprend tôt la musique grâce à son père, Friedrich Wieck, grand pédagogue allemand. Jeune pianiste accomplie, elle parcourt l’Europe pour donner des concerts et devient vite une des artistes les plus demandées au XIXe siècle. Son mariage avec Robert Schumann, et la naissance de leurs huit enfants, met un frein à ses envies créatrices. Clara Schumann délaisse la composition, puis le piano.Elle devient ce que l’on exige des femmes de l’époque : être une mère et une épouse. La mort de son mari lui fait reprendre sa carrière de pianiste, mais pas celle de compositrice.Ses œuvres sont peu nombreuses mais révèlent toutes les richesses et le talent de cette grande artiste romantique. »Aliette de Laleu, journaliste, tient depuis 2016 une chronique hebdomadaire sur France Musique. Elle s’intéresse à la place des femmes dans la musique, classique ou traditionnelle.Elle participe à des tables rondes sur le sujet et anime des conférences autour de la vie et de l’œuvre des compositrices. Entrée libre (dans la mesure des places disponibles)Place Dutilleux Angers
Pierre-Génisson Kaddouch.jpg
Jeudi 1er décembre à 20:00 au Grand Théâtre, Pl. du Ralliement, 49100 Angers, France
Pierre Génisson clarinette
David Kadouch piano
 
Robert Schumann Romances pour clarinette et piano
Clara Schumann Variations sur un thème de Robert Schumann 
Chopin 3 Nocturnes op. 9
Brahms Sonate n°2 pour clarinette et piano
 
David Kadouch a été formé au CNSMD de Paris, avant de se perfectionner auprès de grands maîtres comme Daniel Barenboim, auquel il reste très attaché. Pierre Génisson est de son côté lauréat du prestigieux concours international Carl Nielsen, et ses enregistrements sont largement récompensés par la critique internationale.
Ces deux musiciens complices rappellent combien Brahms et les époux Schumann furent intimes. Brahms, à la fin de sa vie, fit une rencontre magique avec un clarinettiste de génie, Richard Mühlfeld, pour lequel il allait écrire quatre œuvres, dont deux sonates, en délaissant toute virtuosité gratuite au profit d’une grande expressivité. Robert Schumann, qui avait fait découvrir au public le jeune Brahms, nous invite à de charmantes romances (sa centième œuvre !) originellement écrites pour hautbois. Sur le plan purement pianistique, son épouse, Clara, revisite un thème proposé par son mari, et Chopin déploie ses trois premiers nocturnes, encore influencé par l’inventeur du genre, John Field.
 
Avant-concert 18h Foyer du Grand Théâtre par les élèves des classes de clarinette et de piano.
Pierre Génisson et David Kadouch donneront chacun une Masterclass de clarinette et de piano le 1er décembre 2022 de 10h à 13h.
 
Crédits Photo : Denis Gliksman - A.Lauriol

Jean-Baptiste Millot

Une association, trois programmations
MARDIS MUSICAUX LOGO.jpg
Mardis Musicaux
MINIUM21 LOGO.jpg
Minium 21
unnamed.jpg
MUSIQUE DANS LES VIGNES

Une saison renouvelée


La Société des Concerts Populaires poursuit sa route après une période contrainte en vous proposant une saison des Mardis Musicaux assortie d’événements originaux : un premier concert consacré au saxophone et fédérant les acteurs locaux de cet instrument ; un concert événement sous forme d’une « soirée du quatuor » au cours de laquelle deux quatuors individuels fusionneront à la fin pour former un octuor ; et puis, notre lien avec le Printemps des Orgues se pérennise à travers un prestigieux concert pour orgue et guitare (intégré dans la saison, mais proposé hors abonnement, car donné ailleurs qu’au Grand-Théâtre). On remarquera dans cette programmation un accent certain donné à la musique de J. Brahms, dont nous fêterons en 2023 le 190e anniversaire de la naissance.
Cet élan méritait bien un nouveau logo pour la SCP, en harmonie avec nos autres visuels.
À côté de cette saison, Musique dans les Vignes, notre festival- académie d’avant l’été, événement pluriel de haut niveau (concerts et master classes), développe lui aussi son périmètre, renouvelle ses lieux d’accueil, et anime le village de Savennières en mettant en valeur les élèves du CRR, autre partenaire historique de notre société. L’ensemble MINIUM21 n’est pas en reste, à travers un nouveau partenariat entre la SCP et l’École Supérieure des Beaux- Arts d’Angers, concrétisant la synergie entre les arts que MINIUM21 a toujours revendiquée.
Pour finir, chers amis mélomanes : la SCP a besoin de votre soutien après la période difficile que nous venons de traverser. Prenez quelques instants pour consulter à la fin de cette plaquette la page sur l’abonnement mécénat et ses avantages. Si vous pensez également pouvoir aider la SCP et ses activités à travers une proposition de mécénat pure ou plus individualisée, contactez-nous afin que nous puissions en discuter. Merci d’avance !
À tous, le Conseil d’Administration de la SCP souhaite la saison la plus belle et la plus musicale possible.


Denis Huneau

Président de la Société des Concerts Populaires